Le nouveau mobilier : une "noble simplicité"

Vous êtes ici : Accueil > Patrimoine > L’aménagement de l’espace liturgique > Le nouveau mobilier : une "noble simplicité"

La noblesse est dans le marbre blanc de Carrare en harmonie avec l’autel du fond, tandis que les meubles sont en noyer. La simplicité réside dans les formes.

L’autel est légèrement pyramidal. Sa base est martelée, mate, pour mieux faire briller le poli de la table. Une précieuse parure le revêt : deux rubans d’or pur le coupent en quatre ; ainsi la croix structure-t-elle l’autel. Les bandelettes d’or dans la partie inférieure évoquent une nappe de fête et, côté célébrant, le marbre est taillé comme une retombée de tissu. La cathédrale a le privilège d’abriter les ossements d’un saint Victor, martyr des catacombes, offert au 17e siècle par le pape. Ils ont été placés dans une chasse dorée plus petite, et descendus dans l’autel lors de la dédicace. Une petite fenêtre à l’arrière évoque les églises de pèlerinages, laissant voir le reliquaire.

L’ambon est du même marbre porte aussi le ruban d’or en croix. Sa tablette pivote pour des célébrations de la Parole dans le "chœur". C’est la disposition des monastères.

Pour aller plus loin

  • Contact

  • Homélies

  • Nouvelles

Newsletter

Pour être informé(e) sur la vie de la cathédrale, inscrivez-vous à notre newsletter