Les temps modernes

Vous êtes ici : Accueil > Patrimoine > XIXe et XXe SIÈCLES

Architecte Berruyer

La cathédrale est entièrement réaménagée au XIXe siècle par l’architecte diocésain Berruyer qui fait édifier une façade en ciment moulé.

La façade Berruyer a été supprimée en 1990 pour laisser apparente la façade romane. Les travaux de restauration de la façade d’origine ont été achevés en 1998.

Jean-Marie Vianney, saint curé d’Ars

Jean-Marie Vianney est ordonné prêtre en 1815 dans la chapelle du grand séminaire de Grenoble, devenue aujourd’hui la salle Olivier Messiaen (1 rue du Vieux Temple). Il célèbre sa première messe sur l’autel actuellement présent dans la chapelle du Sacré-Cœur.

En 1929, le saint curé d’Ars est déclaré patron de tous les curés de l’univers.

Visite guidée

Découvrez les points d'intérêt à voir à la cathédrale

saint Domnin, evêque de Grenoble

Jean Guérin, le "saint curé" de Grenoble

Curé de 1835 à 1863, Jean Guérin se dépensa sans compter pour ses paroissiens, spécialement les plus pauvres. Il fonda de nombreuses œuvres, en particulier pour les jeunes filles pauvres et les orphelins.

150 ans après sa mort, sa tombe au cimetière Saint-Roch est toujours fleurie, et de nombreuses grâces ont été obtenues par son intermédiaire.

Henri Grouès, dit Abbé Pierre

Il est le fondateur d’Emmaüs.

Nommé vicaire à la cathédrale de Grenoble en 1942, l’Abbé Grouès participe activement à la Résistance, notamment en cachant des juifs.

Il est décédé en janvier 2007 à 94 ans.

Pour aller plus loin

  • Contact

  • Homélies

  • Nouvelles

Lettre d’Information

Pour être informé(e) sur la vie de la cathédrale, inscrivez-vous à notre lettre d’information